L’usurpation d’identité en France : comment la prévenir et comment agir ?

1 Juin 2022 dans DossierFacile

L’usurpation d’identité : c’est quoi ?

L’usurpation d’identité consiste à utiliser, sans votre accord, des informations permettant de vous identifier. Il peut s'agir, par exemple, de vos nom et prénom, de votre adresse électronique, ou encore de photographies.

C’est un problème qui touche plusieurs centaines de milliers de Français chaque année pour un total de 474 millions d’euros extorqués.

Ces informations peuvent ensuite être utilisées à votre insu, notamment pour souscrire sous votre identité un crédit, un abonnement, commettre des actes répréhensibles ou nuire à votre réputation.

C’est un délit, qui est donc puni par la loi et la personne qui usurpe une identité risque jusqu’à 1 an de prison et 15.000 euros d’amende.

L’usurpation d’identité et la location : un lien de cause à effet

Rien n’est plus simple qu’une fausse annonce sur un site d’annonces immobilières pour qu’une personne mal intentionnée profite de votre dossier de location pour vous soutirer des documents personnels.

On constate d’ailleurs, une flambée des arnaques concernant les locations immobilières sur internet. Ainsi pas moins de 7 000 signalements sur Pharos (la plateforme officielle de signalement des comportements illicites) ont été fait depuis le mois de janvier 2022 dont plus de 600 concernaient de fausses locations.

Aujourd’hui, lors d’un dépôt de plainte pour usurpation d’identité, il n’est pas rare que la police demande à la victime si elle a récemment constitué et envoyé un dossier de location…

Comment faire pour éviter ça ?

Vous êtes à la recherche d’un appartement dans une zone tendue ? La concurrence est rude et vous désespérez de trouver un nouveau logement ? Au cours de vos recherches, vous consultez une annonce immobilière pour la location d’un appartement qui correspond parfaitement à vos critères. Qui plus est, le prix de la location est attractif. Vous répondez donc à l’annonce.

Le prétendu bailleur vous demande alors de transmettre votre dossier locatif par email pour faire une “présélection des dossiers”.

Une règle fondamentale : ne jamais transmettre de documents personnels sans être certain de l’identité de votre interlocuteur.

Notre conseil : ne pas répondre à des annonces trop alléchantes ou qui vous paraissent suspectes.

DossierFacile : une solution efficace de lutte contre l’usurpation d’identité

DossierFacile vous permet de constituer un dossier de location conforme et sécurisé, que vous pourrez partager sans crainte d’être victime d’usurpation d’identité.

En effet, tous les documents déposés sur la plateforme sont au préalable recouverts de filigranes portant la mention "Documents exclusivement destinés à la location immobilière" pour empêcher toute utilisation frauduleuse. De plus, le dossier est partagé sous forme de lien. Si vous vous rendez compte d’une arnaque, ou craignez d’avoir postulé à une fausse annonce, vous pouvez supprimer le lien dossier à tout moment.

Avec DossierFacile, vous pouvez également envoyer votre lien dossier sans les pièces jointes. Cela permet de signaler aux propriétaires que votre dossier a été validé par l’Etat afin de paraître comme un candidat sérieux, tout en conservant la main sur vos données personnelles dans un premier temps.

Et si ça m’arrive ?

La plupart des arnaques à la location consistent à vous convaincre d'envoyer une somme d'argent pour réserver le logement, puis à ne plus donner signe de vie. Mais d’autres arnaqueurs ciblent plutôt leurs victimes à partir du dossier locataire envoyé avant la visite. Dans ce cas, il peut être long de se rendre compte qu’on a été victime d’usurpation d'identité !

Si ça vous arrive, il faut agir rapidement :

  1. Déposez plainte auprès d’un commissariat de police ou de gendarmerie ou rendez-vous directement sur le site du Ministère de l'Intérieur MonCommissariat.fr .
  2. Prévenez toutes les banques dans lesquelles vous êtes client.
  3. Vérifiez si des comptes ont été ouverts à votre nom par les fraudeurs.
  4. Vérifiez si vous êtes fiché à la Banque de France (démarche directement en ligne, sur le site de la Banque de France).

Si vous n'êtes pas fiché : refaites périodiquement la vérification en exerçant de nouveau votre droit d’accès auprès de la Banque de France.

A retenir : n’envoyez jamais vos justificatifs à un propriétaire avant d'effectuer une visite et si vous le faites, veillez à systématiquement les couvrir de filigranes. Même si les pièces demandées respectent les limites de la loi et qu'il ne s'agit que de copies, la personne qui les reçoit peut ensuite usurper votre identité pour procéder à certaines démarches, notamment celles qui peuvent se faire via internet. Un véritable (et long) cauchemar pour les victimes !